Annonces No 1 Annonces Ads
adgh
diffuseurs
diffusion Annonces No 1 : l'impact d'un réseau national, l'assurance d'une + large diffusion  ... voir liste des diffuseurs


accès annonceur
les annonces
par thèmes
régions
+ d'info

Guides pratiques
Auto moto
argus gratuit
Habitat
Conseils
Formulaires
Questions
Contacts

la Météo
Tourisme
au Féminin
les Boutiques
T V Télé le Cable
A la Une : Presse

Sports en ligne
International
Chroniques
ConsoMag
Pratique
































 
Les Chroniques de René Saens voir aussi : Presse à la Une
la liste des chroniques  ligne éditoriale ?   RS ?
" Un nouvel amant pour Carla ? " Latin-lover, ma compagne d'Italie. Chronique de René Saens

Nb - Cet article est traité  façon " mise en scène médiatique ".  Il caricature la stratégie de quelques médias qui, pour vendre, donnent dans le sensationnel. Une pratique qui tend à se gééraliser. Elle touche même aujourd'hui des magazines d'information dont l'image choc n'était officiellement pas, au moins jusqu'à ce jour,  la raison d'être.

En fin d'article, vous découvrirez cependant un texte de nature poétique que l'auteur et son éditeur ont bien voulu offrir... un jour de Saint-Valentin !


Dans notre série " Vous avez voulu savoir, eh bien, voilà !", notre reportage vous emmène aujourd'hui dans la fournaise d'une entreprise de Presse, au coeur de la Rédaction. L'enquête porte sur un sujet brûlant, qui touche à l'intime et que nous devrons, par conséquent, manier avec précaution.

g3

Comme promis, nous voilà donc transportés au coeur de l'action, dans un lieu où les amitiés gagneraient à être sincères et où l'exemple pourrait venir d'en haut. C'est ici que nous cherchons à donner du poids aux mots...

VoicI le dilemme de notre rédaction : Devons-nous publier telle ou telle information croustillante, mais néanmoins sensible ? Ticket choc ou ticket chic ? Pouvons-nous aller trop loin sans altérer notre crédibilité ?

Plus précisément ici, pPourrons-nous sortir indemnes de ce reportage-déballage ?


En premier lieu, nous vous invitons à lire le message suivant de notre Rédacteur en chef :

Chers lecteurs et lectrices,

Nous le répétons depuis des années : la situation de la Presse est critique.

Pourtant, soyez-en assurés, nous ne ménageons pas nos peines et réflexions. Ne devrions-nous pas nous doter, en urgence d'un code de déontologie, autrement dit de bonne conduite ?

L'écriture de certains articles nous pose parfois de véritables cas de conscience. A qui la faute ? A mon humble avis, principalment à ceux de nos semblables qui "font l'actualité". 

Devons-nous montrer telle ou telle photo que nous gardons dans nos coffres ? Devons-nous livrer telle ou telle information  pouvant faire tomber de son piédestal telle ou telle personnalité ?

Ces questions, nous nous les posons à longueur de journée, d'autant que nous savons à quel point
vous nous tenez en haute estime. Nous savons que vous appréciez nos qualitées d'analyse et notre rectitude morale. 

Serait-ce vous, amies lectrices et amis lecteurs, qui nous poussez au crime ?

Vous m'interpelez maintenant ! Je ne comprends pas : vous aurais-je provoqué ?

J'entends vos récriminations. Nous ne serions plus aussi fréquentables que par le passé. Aurions-nous, à notre tour, dépassé les bornes ?

Le titre de cet article : " Un nouvel amant pour Carla ?" en atteste. Véritable provocation ou moyen détourné d'attirer l'attention afin d'augmenter le tirage ou d'attirer davantage d'internautes ?

C'est que, précisément, nous sommes sur Internet. A l'inverse, sur notre version papier, nous n'aurions agi ainsi. Nous aurios été beaucoup plus attentifs !

Et puis Zut ! N'avons-nous pas le droit de nous lâcher de temps à autre, d'être goujats ou même grossiers puisque, précisément, nous sommes sur... Internet !

En réalité, cette situation est grave et j'en ai bien conscience. Elle me touche directement, bien que je m'en défende ardemment.

Je laisse cependant à mes journalistes et collaborateurs le soin d'y répondre (Ndlr - Pour une fois que cet hypocrite nous y autorise, on va se gêner !)

Recevez mes sincères amitiés.

RS


En conséquence de ce qui précède, voici le compte-rendu de l'Assemblée générale qui a réuni les journalistes indépendants du journal :

« Après avoir reçu la visite inopinée de notre Rédacteur en chef, René Saens, également Directeur du journal et ami personnel de l'actionnaire majoritaire (Ndrl - Nous pensons même qu'il partouze avec la femme de ce dernier, mais nous n'avons pas encore reçu les preuves formelles),

Nous sommes habilités à rapporter ce qui suit :

Notre rédacteur en chef a fait irruption dans nos Bureaux, pour nous faire part de ses inquiétudes.

Le matin même, une source bien informée lui avait affirmé qu'un homme (un probable "stagiaire-soutier" de l'information, un de ces requins aux dents longues, commandité par un possible "vieux routier" de l'intox) s'était introduit subrepticement dans les locaux pour faire les poubelles, avait ouvert son courrier et avait pris connaissance de ses Sms amoureux. Le motif présumé : une quête d'informations destinée à alimenter une histoire scabreuse dont il serait la victime médiatique. Il est fort probable que cette affaire vise à le déstabiliser.

En réponse, Nous, les journalistes de la Rédaction du magazine, réunis en Assemblée générale, nous sommes résolus à lui donner ce conseil : « L’heure n’est plus à la pudeur. A votre tour, fendez la cuirasse. Faites tomber vos derniers sous-vêtements à l'instar de Simone de Beauvoir qui, bien que déjà morte, n'a pas hésité à s'afficher nue en première page d'un magazine confrère que nous ne nommerons pas 
» (Ndlr - le Nouvel Observateur) 

C'est le prix à payer pour garder nos lecteurs en haleine et faire remonter le tirage du journal ! Aujourd'hui, avec les retouches photos, 
« tout devient possible » !

Alors, à votre tour, mettez-vous à table. Racontez-nous, par le menu et dans le détail, cette histoire ! 

L'homme a vacillé, puis a hésité quelques instants. Nous avons alors cru bon d'jouter : « Vous pouvez nous faire confiance, nous sommes des hommes d’honneur. Nous ne dirons jamais, même sous la menace, à qui était destiné votre poème d'amour, à Cécilia ou à Carla ! ».


Le poème d'amour qui va suivre a été écrit initialement en italien. C'est le premier indice que nous fournissons. Second élément : il a été composé par René Saens (nos sources sont en béton, comme sur TF1).

René Saens serait-il ou a-t-il été l'amant de Carla ? Nous laisson la réponse à la sagacité de nos lecteurs;

Les puristes trouveront la version originale italienne du poème en fin de page. Son auteur l’a également mis en musique (non encore entendu). Quant à Carla - plus exactement, Madame l'ex-Présidente - l'intègrera-t-elle, un jour, dans l'un des ses albums ?

Ce texte fusionnel est  reproduit avec l'aimable autorisation de l'éditeur, un jour de Saint-Valentin.
René Saens, 

La fille des brumes
(Ragazza delle nebbie !)
(traduction du texte original en italien)

Un jour, je l’ai vue
Comme dans un rêve.
Elle semblait flotter là-bas,
Tandis que je devais encore marcher.
Elle venait des brumes,
Traversait le pont,
Pour se promener sur le fleuve
Vers la fontaine jaillissante.


L’amour arrive maintenant.
Au-delà des instants de stupeur,
Que s’éloignent les erreurs du passé !
Mettons-y tout notre cœur,
Au large, monde brutal !

Soutenir son regard,
Dieu que ce sera beau.
Elle sera transparente,
Ma lampe aimante.
O, belle des brumes,
Tes habits légers,
Jouant mille gammes,
Soulèvent ta dentelle.

Je sais déjà que, dans peu de temps,
Je verrai ton palais,
Les promenades terminées,
Le cœur encor’ battant.
Belle à faire pleurer,
Je ne connais encore toutes
Les promesses à accomplir.
Tu sais, je suis sincère.

Je te dis : Oui, " ti amo "
Si je t’aime, c’est complètement.
Au large, monde brutal,
Viens, monde joyeux
Dans la douceur de tes fourrures.
Amour à en mourir,
Entre la fraîcheur de tes orages
Et la saison la plus agréable,
Je sais ce que j’ai à découvrir.


Fille des brumes,
Amour à en mourir,
O, belle de brumes,
Amour si heureux !


- le texte original en italien -

Ragazza delle nebbie

Un giorno, ti ho visto,
Mio rapido sogno.
Sembravi volar laggiù,
Per camminare di più.
Venivi dalle nebbie
Attraverso il ponte,
Passegiata sul fiume
Alla springente fonte.


Amor’ sta arrivando,
Passa ’l mio stupore.
Via scorsi errori,
Mettiamoci di tutto,
Mondo brutto al largo !

Vedere ’l suo sguardo,
Dio che sarà bello.
Li', sarà trasparente,
Lampadina amante.
O, bella delle nebbie
Il tuo vestito leggero,
Giocando mille gamme,
Solleva ’l tuo merletto.

So già che fra un bel po
Vedro ’l tuo palazzo,
Passeggiate finite,
Cuore ancor’ battente.
Bella da far piangere,
Non so ancora tutto,
Promesse da adempiare
Tu sai, sono sincero.

Ti dico : Si, ti amo.
Qui, ti amo del tutto,
Via al mondo brutto,
Entra mondo felice
Dentro ’l tue pellicie !
Amore da morire,
Tra freschi temporali
E stagion’ piacevoli,
So che ho da scoprire.


Ragazza delle nebbie,
Amore da morire,
O bella delle nebbie,
Amor cosi felice !

Extrait du recueil de textes : « Parfums, Saveurs et Couleurs de Vie
»,  de René Saens - EDRS Editions


• consulter les autres chroniques

© Annoncesno1.com - le magazine.
 
Voir aussi les chroniques Solidarité :

0 Pourquoi ?  0 Comment ?  0 Les challenges de l'humanitaire  0 Solidarité  0 Actions


..................................................................................................................

Pour nous faire part du type d'information que vous souhaiteriez retrouver dans cette rubrique :

.................................................................................................................


AnnoncesNo1 la régie d'annonces des principaux portails Presse et sites Internet
a négocié pour vous les conditions les + avantageuses sur les meilleurs supports
une + grande visibilité de votre annonce,  immédiatement disponible sur les sites*

* M6 free le Point le quotidien auto
Autojournal, webcarcenter, la Poste

Auto-occasion, turbo.fr, tiscali ...
diffuseurs Nouvel Obs annonces de particuliers
AnnoncesNo1 moto-occasion  tiscali
Mixad (+ 600) auto-evasion 3d-immo
___________________________________________________________
© Conception : Tecinfor. Communication 2004-2013






gtv




Part.: Petites annonces auto-moto bateau immobilier annonces argus auto argus moto mixannonces maxannonces edrs .
   hit annoncesno1