Annonces No 1 Annonces Ads
adgh
diffuseurs
diffusion Annonces No 1 : l'impact d'un réseau national, l'assurance d'une + large diffusion  ... voir liste des diffuseurs


accès annonceur
les annonces
par thèmes
régions
+ d'info

Guides pratiques
Auto moto
argus gratuit
Habitat
Conseils
Formulaires
Questions
Contacts

la Météo
Tourisme
au Féminin
les Boutiques
T V Télé le Cable
A la Une : Presse

Sports en ligne
International
Chroniques
ConsoMag
Pratique
































 
Les Chroniques de René Saens voir aussi : Presse à la Une
la liste des chroniques  ligne éditoriale ?   RS ?


Devoir de mémoire au présent,
Chronique de René Saens

Chaque année, à la même date (mi-novembre), nous sommes quelques-uns à nous souvenir.

Nous n'avons pas le culte morbide du passé, car nous privilégions le présent. Cependant, nous souhaitons que, avant de se tourner, les pages du passé puissent libérer leurs enseignements pour le présnt.

Plutôt qu'un souvenir, c'est un hommage que nous continuons de rendre à cette fillette colombienne de treize ans,
Omayra* Sanchez, décédée dans des circonstances tragiques le 16 novembre 1985. (* prononcez O-ma-i-ra)

René Saens rend ici hommage au courage hors du commun dont elle a fait preuve. Comme dans toutes les circonstances où le sort s'acharne sur les plus humbles, nous avons décidé de refuser toute fatalité
.

C'est notre façon particulière de témoigner. Nous préférons orienter notre souvenir actif en direction des " encore Vivants ", en particulier des enfants des pays en voie de développement, confrontés à la (sur)vie ou à la mort.

Nombreux sont ceux qui, plus souvent qu'à leur tour, paient un lourd tribut aux circonstances naturelles hostiles ou trop facilement invoquées comme telles en guise d'excuses pour ne pas leur prêter l'attention nécessaire. Nous savons aussi qu'il faudra aussi se poser les questions tabous, telle que la maîtrise de la natalité dans les régions les plus déshéritées.

Il y a ceux qui pourraient être sauvés... si la " gouvernance internationale " voulait bien s'en donner les moyens, en effectuant des choix plus volontaristes. Nous pensons en particulier au doublement des aides au développement.

En effet, nous demeurons persuadés que des choix alternatifs existent, même si nous savons bien qu'ils ne peuvent tout résoudre... Il faudrait aussi remettre en question l'expansion frénétique des dépenses d'armement, de même qu'envisager un transfert de ressources, au moins partiel, en faveur du co-développement. 

Ajout du 5 février 2008 : ce poème est dédié à la fillette ou à l'enfant d'Haïti qui, ce jour, ne recevra pour tout repas... qu'une galette faite d'un mélange de mauvaise farine et de boue. Dans le même temps, le Président des Etats-Unis (George W. Bush au moment où nous écrivons ces lignes) demandera au Congrès américain une rallonge de cent quatre vingt milliards pour son budget militaire (après lui avoir déjà fait faire un bond de 130 milliards l'année précédente), le faisant passer ainsi à six cent milliards de dollars. A inscrire au livre des records dont nul ne saurait être fier.


Les écorchés vifs
« Poème à Omayra » (*)

Les écorchés vifs
Ont le cœur à vif,
Et, à fleur de peau,
Des nuits sans repos.


Je vous dresse un tableau,
Dépouillé d’oripeaux,
Sorti d’une conscience,
Qui recherche confiance.
Que devons-nous savoir
De nos droits et devoirs ?


Il y a tous les maux
De ces hommes inégaux.
Quels sont les privilèges
Et autres sortilèges
Dont ils ne sauraient jouir,
Hors les peines à subir ?


Fillette qui se meurt
Bien loin de nos honneurs,
Dans le creux d’un trou d’eau,
Au fond d’un marigot :
Devoir porter secours
Est notre seul discours !


Bien des budgets de guerre
Concourent à la misère ;
Que l’argent donne le pain
Et tous les plaisirs sains !
Que le droit au savoir
Soit en notre pouvoir !


Des lois nous ont trahis
Pour prendre d’autres parties ;
Qu’une quête de Justice
Ressorte du précipice !
Restituons le bonheur
A tous les hommes d’honneur !


René Saens,
 

* O-ma-y-ra est une fillette colombienne, décédée dans les heures qui ont suivi l’éruption du volcan Nevado del Ruiz, en novembre 1985. Son agonie - à la fois tragique et digne - a inspiré les plus vifs sentiments de respect et de compassion à tous ceux qui en ont reçu les images en pleine figure. Son visage et sa mémoire survivent dans nos esprits.

Omayra n'a pu être sauvée, faute de moyens de secours disponibles et appropriés, ni de leur mobilisation en temps utile. Pourtant, elle ne saurait être "morte pour rien", puisqu'elle nous interpelle encore aujourd'hui.


AnnoncesNo1.com - le magazine
   
Voir aussi les chroniques Solidarité :

0 Pourquoi ?  0 Comment ?  0 Les challenges de l'humanitaire  0 Solidarité  0 Actions


..................................................................................................................

Pour nous faire part du type d'information que vous souhaiteriez retrouver dans cette rubrique :

..................................................................................................................


AnnoncesNo1 la régie d'annonces des principaux portails Presse et sites Internet
a négocié pour vous les conditions les + avantageuses sur les meilleurs supports
une + grande visibilité de votre annonce,  immédiatement disponible sur les sites*

* M6 free le Point le quotidien auto
Autojournal, webcarcenter, la Poste

Auto-occasion, turbo.fr, tiscali ...
diffuseurs Nouvel Obs annonces de particuliers
AnnoncesNo1 moto-occasion  tiscali
Mixad (+ 600) auto-evasion 3d-immo
___________________________________________________________
© Conception : Tecinfor Communication 2004-2013










Part.: Petites annonces auto-moto bateau immobilier annonces argus auto argus moto mixannonces maxannonces edrs .
   hit annoncesno1