Annonces No 1 Annonces Ads
adgi
diffuseurs
diffusion Annonces No 1 : l'impact d'un réseau national, l'assurance d'une + large diffusion  ... voir liste des diffuseurs


accès annonceur
les annonces
par thèmes
régions
+ d'info

Guides pratiques
Auto moto
argus gratuit
Habitat
Conseils
Formulaires
Questions
Contacts

la Météo
Voyages
au Féminin
les Boutiques
T V Télé le Cable
la Presse en ligne

Sports en ligne
International
Chroniques
ConsoMag
Pratique

































 
Les Chroniques de René Saens voir aussi : Presse à la Une
la liste des chroniques  ligne éditoriale ?   RS ?

JERUSALEM : un droit de cité pour la poésie    télécharger le poème pdf cliquez ici
                                                                            (download)
Jérusalem vaut bien... un poème : " Les livres de pierre "  -  Chronique de René Saens
 
A  la suite de ce texte, vous pourrez accéder à la lecture du poème :
" Jérusalem, les livres de pierre ", une évocation lyrique de l'histoire tourmentée de Jérusalem.
 
Je me souviens de ces journées d’avril et de mai où, visitant la partie orientale de l’Egypte, Israël et la Palestine, nous plongions, avec nos amis de route, dans un monde nourri de toutes les contradictions, à la fois creuset des religions puis fief de toutes les tensions que nous connaissons encore aujourd’hui. Assurément, un voyage sur des territoires éminemment précieux et contestés d’où il est difficile de revenir indemne !
 
g3

Déjà, à partir du sud, la traversée du Néguev puis de l’aride désert de Juda laissait le visiteur dans l’impatience haletante de la découverte des terres où, selon la tradition, coulaient « le lait et le miel »… Sur la plus grande partie du chemin, tout n’était que sable et rochers parsemés ici et là de quelques rares îlots de végétation. A chaque croisée de routes, se rencontraient les vestiges d’un passé troublé portant témoignage de civilisations qui marquèrent profondément l’humanité. Près de la Mer morte, Massada la rebelle, fière et provocante. Dans sa tenue de forteresse assiégée, elle surplombe encore aujourd’hui les terres dures et ocres, brûlées par le soleil, où les Esséniens avaient, au prix de mille ingéniosités, cherché à s’accrocher à la vie. Un peu plus loin vers l’amont, la vie se montre, enfin, exubérante grâce à la générosité de son formidable réservoir d'eau douce, Tibériade, plus communément appelé « Mer de Galilée »

Puis, à partir de Jéricho, en longeant l’aqueduc qui alimentait jadis les piscines d’Hérode le Grand, s’engage la montée vers Jérusalem, le lieu de l’extase ! Voilà en effet que, au détour de la montagne, la ville trois fois sainte se laisse admirer, oui, mais sans se laisser surprendre. Comment pourrait-il en être autrement de l’une des plus anciennes villes du monde qui repose à l’abri de ses imposants murs hérités de Soliman, dit le magnifique, le vainqueur des Croisés ?

Mais ne parlons pas de ses conquérants, parlons de ceux qui ont construit son prestige millénaire. Issu de la filiation de David qui en fit sa capitale, le roi Salomon y fit construire un temple digne des merveilles de ce monde antique, même si la tradition a pu amplifier le réel au-delà de ce qu'il fut (Certaines parties ou extensions du temple étant très probablement postérieures à son règne). Selon le Livre des Rois, sa magnificence fut l’œuvre de plusieurs dizaines de milliers d’ouvriers qui s’y relayèrent en flots ininterrompus. Ceux-ci déployèrent leur ingéniosité depuis les forêts du Liban où s’équarrissaient bois et poutres de cèdre, recouverts par la suite d’or, autrement dit de cette richesse prodigieuse extraite des mines du Roi séducteur. Avec les pierres majestueuses qui servirent à la fois de soubassement, de terrasse et de murs, l’ensemble forma le temple recueillant et symbolisant la puissance de l’Alliance passée avec le Dieu des Hébreux.

Revenons-en à notre volet contemporain, toujours aussi prégnant, fruit d’une continuelle effervescence émaillée de conflits et d’oppositions qui ressurgissent au moindre bruissement d’aile d’une colombe qui ne veut dire son nom. Dans cet univers instable, tout paraît devoir être à refaire à chaque instant ! Cette analyse, difficile et contraignante, sera reprise dans le cadre d’une autre chronique. Nous y aborderons les enjeux d’une paix qui reste encore à construire...

En cet instant, nous ne pouvons être parcourus que par l’humilité de notre tâche, tout en essayant de prendre quelque hauteur par rapport au quotidien. En effet, gardons à l’esprit les finalités d’une route qui sera encore longue.

Dans l’attente que pouvons-nous faire, sinon encourager les belligérants à s’asseoir à la table des négociations ? C’est probablement peu de choses, penseront certains. Ne s’agit-il que d’un début ? Il faut leur laisser le temps nécessaire à la prise d’engagements positifs. Les raisons existent pourtant d’accélérer une réflexion qui suspendrait bien des souffrances. Cela étant, nous n’ignorons pas non plus que notre patience et nos énergies seront encore mises à rude épreuve. Pourtant, nos pensées doivent d’ores et déjà accompagner les futurs négociateurs. Nous savons qu’ils en auront bien besoin.

Dans l’attente, que pouvons-nous faire ? Eh bien, prononcer ces simples mots ! Toi Jérusalem, la « Jérusalem éternelle », toi qui suscites nos intérêts et cristallises nos attentions, pour chacun d’entre nous et pour nous tous … nous attendons de toi des jours meilleurs. A toutes nos prières, nous joignons aussi ce poème :

          Les livres de pierre

Des livres de pierre
Ici enfermés,
Quand d’autres sont ouverts
Aux yeux des profanes,

Des livres d’hier
Comme enluminés,
L’espoir peint en vert
Dans des cœurs diaphanes

Dont, souvent, le sang,
A taché le bleu
Clair du firmament
Abritant les cieux.

Bâtisseurs de cieux
De l’aube des temps,
En quête d’un Dieu
A l’humeur changeante,

Vous serez jugés
A l’aune du Seigneur,
Sinon appréciés
De vos successeurs.

Pierre philosophale
Transmise à Abra[ha]m,
Axes des cathédrales
Ou des abbatiales,

Supportez l’effort
Du peuple de Dieu
Dans les instants fort
Miséricordieux.

Pierres d’angle ou de voûte,
Vos flèches catalanes
Parfois nous déroutent.
Vierges ou bien gitanes,

Quand l'esprit de vie,
Eloigne de soi
Regrets ou envies,
Servez bien la foi.

L’archange Gabriel
Est le messager,
L’abeille sur son miel,
Votre bon berger.

Au mont Arafat
Comme en Canaan,
Il vient ici bas
Pour de nobles temps.

L’arbre de Jessé,
Fort sur ses racines,
Fut pourtant blessé
Par la faux maligne

Quand l’Arche d’alliance
Ne put cheminer
Sur les voies d’errance
Des frères divisés.

Dans l’univers gris,
Dieu voit les couleurs.
Il les fait survivre
A tous les malheurs.

Vibrez cathédrales,
N’ayez cœur de pierre !
Vos chœurs et dédales
Sont lieux de prière.

Tout comme synagogues,
Temples ou bien mosquées,
L’élan qui vous porte
Est à partager.

Quand les hommes entonnent
Le chant des fidèles,
Dans les cieux résonne
La voix des prophètes.

Toi, Jérusalem,
Céleste et innée,
N’oublie pas : ils t’aiment
Pour l’humanité !

René Saens

Extrait du Recueil de textes, paru chez EDRS
"Parfums, Saveurs et Couleurs de Vie"

retour à l'accueil

© Annoncesno1.com - le magazine, 5 janvier 2005

Voir aussi les chroniques Solidarité :

0Pourquoi ?  0 Comment ?  0 Les challenges de l'humanitaire  0 Solidarité  0 Actions


..................................................................................................................

Pour nous faire part du type d'information que vous souhaiteriez retrouver dans cette rubrique :

..................................................................................................................


AnnoncesNo1 la régie d'annonces des principaux portails Presse et sites Internet
a négocié pour vous les conditions les + avantageuses sur les meilleurs supports
une + grande visibilité de votre annonce,  immédiatement disponible sur les sites*

* M6 free le Point le quotidien auto
Autojournal, webcarcenter, la Poste

Auto-occasion, turbo.fr, tiscali ...
diffuseurs Nouvel Obs annonces de particuliers
AnnoncesNo1 moto-occasion  tiscali
Mixad (+ 600) auto-evasion 3d-immo
___________________________________________________________
© Conception : Tecinfor Communication 2004-2013






adg


Part.: Petites annonces auto-moto bateau immobilier annonces argus auto argus moto voyages tourisme maxannonces edrs .
   hit annoncesno1