Annonces No 1 Annonces Ads
adgh
diffuseurs
diffusion Annonces No 1 : l'impact d'un réseau national, l'assurance d'une + large diffusion  ... voir liste des diffuseurs


accès annonceur
les annonces
par thèmes
régions
+ d'info

Guides pratiques
Auto moto
argus gratuit
Habitat
Conseils
Formulaires
Questions
Contacts

la Météo
Tourisme
au Féminin
les Boutiques
T V Télé le Cable
A la Une : Presse

Sports en ligne
International
Chroniques
ConsoMag
Pratique
































 
Les Chroniques de René Saens voir aussi : Presse à la Une
la liste des chroniques  ligne éditoriale ?   RS ?
Poésie et éducation : un espace de rêve à préserver... ? Suggestions pour apprendre la poésie aux enfants ! Chronique de René Saens.

Apprendre  la  poésie  aux  enfants et
 Contribuer à développer 
leur esprit créatif ?

Le challenge de l'ouverture d'esprit est un challenge qui débute dès l'enfance. Sensibilité et ouverture au monde sont deux outils, deux moyens d'appréhender l'univers dans lequel nous allons pouvoir évoluer. 

Viendra, toujours assez tôt, le temps de la logique et de la déduction, de l'analyse technique et de l'apprentissage. Nous savons même que l'esprit logique et cartésien cherchera à annihilier, à supprimer même une façon de percevoir qui n'est pas dans son champ d'action privilégié.

L'ouverture d'esprit demeure pourtant l'une des
clés de la compréhension du relationnel, de la confrontation avec l'altérité, à ses similitudes, différences et dissemblances, pour ouvrir sur la richesse et diversité des modes d'expression.

Comme la musique, la poésie est un moyen de communiquer qui ne connait pas de frontières. Elle fait appel à l'intelligence émotive. Elle donne la possibilité de s'accorder des moments de réceptivité où une part d'émerveillement peut reprendre des couleurs.

g3
   Télécharger les poésies pdf cliquez ici
   (deux textes vous sont proposés)

Apprendre la poésie aux enfants : il s'agit d'une invitation lancée à l'intention des parents et éducateurs pour que ceux-ci reprennent à leur compte un flambeau (quasi olympique). Jamais complètement éteint, il nous faut cependant - à intervalles réguliers - veiller à le ré-allumer ou à souffler sur la flamme pour le stimuler !


Ndlr - Depuis l'ouverture de ces chroniques Internet, nous considérons comme un devoir d'ouvrir nos colonnes à l'expression poétique. L'occasion d'entretenir la sensibilité des enfants en nous adressant aux parents et éducateurs.

Nous avons ressenti la nécessité de renouveler cette implication il y a quelque temps déjà (plus particulièrement à la mi-février 2008). Face à une déclaration d'un homme politique, jugée bien imprudente (relatée par ailleurs : « Une mémoire pour des enfants-soldats ? »), nous avons craint que l'Ecole ne soit conduite à répondre à une bien étrange injonction (pour les enfants de CM2 en particulier), et dont la nature ne serait pas sans poser de multiples interrogations.

En effet, à l'égard de jeunes esprits, ne court-on pas, d'ores et déjà, le risque de voir une Ecole, 
trop limitée dans ses perspectives, faillir à sa mission éducative ? Sauf remise en cause fondamentale, le rôle de celle-ci ne consiste t'il pas - en complément de l'aptitude à proposer un savoir de base, ainsi que l'apprentissage au maniement d'outils -, à ouvrir l'esprit sur la vie et ses diverses formes d'expression ?

Pourtant, en lieu et place, quelques visions macabres ont été agitées à diverses reprises... dans la perspective de susciter quels cauchemars ? Une approche qui pose encore plus d'interrogations que celles évoquées en son temps par Barbara (l'hiistoire de l'aigle noir) !

Aujourd'hui, nous voulons éviter qu'un oiseau de proie ne vienne planer en ces lieux dont le caractère de sanctuaire éducatif est à préserver. C'est la raison pour laquelle nous préconisons, ici, l'administration (au besoin sans l'ambage du seul "A" majuscule qui a souvent déçu !) de quelques antidotes ou traitements préventifs.

Dire et apprendre la poésie : voici donc une invitation renouvelée, lancée en direction des parents et éducateurs pour que ceux-ci reprennent à leur compte un flambeau qui ne demande qu'à être rallumé et transmis ! 



Le voeu que nous réaffirmons ici consiste à reprendre et poursuivre ce travail d'apprentissage de la poésie aux plus jeunes. En soutenant cette proposition, vous avez la responsabilité de partager ce choix exigeant.

Pour faciliter votre travail d'éducateur (parent et/ou enseignant), ainsi qu'en accord avec la Maison d'édition qui nous a accordé cette autorisation de diffusion, les deux textes présentés ici ont été rendus libres de droits (pour usage privé et à des fins éducatives) Leur téléchargement gracieux vous est proposé sur ce site.

Ndrl - Voici, tout d'abord, un premier texte qui allie simplicité, spontananéité et capacité d'évocation pour les plus jeunes :


Le Monde est un jardin


La terre est un jardin
Dont il faut prendre soin.
Elle est à toi l’enfant,
Elle sera ton printemps !


Fais-y pousser des fleurs,
Elles seront pour ton cœur,
Fais-y pousser ta voix,
Elle sera pour ta foi !


Car ton monde est meilleur.
Ne cherche pas les ailleurs
Qui porteraient douleur.
Portes-y tes couleurs !


René Saens,

 Pour télécharger le texte "Le Monde est un jardin" pdf cliquez ici


Voici un second texte. Il passe tout autant par la réceptivité et la sensibilité des parents. A ce titre, il est, peut-être davantage encore, à porter par eux. Cette compostion a une histoire que vous pourrez découvrir à la fin de sa présentation.


(Ndlr - le poème peut se prêter à l'apprentissage et à la récitation des trois premières strophes seulement)



Jolie rose !

 

Belle rose, jolie rose,

Tous les regards se posent

Sur tes tendres pétales,

Rouge vif ou rose si pale.

Tu vis de tes couleurs :

Tristesse ou bien bonheur.

 

J’espère que le soleil

Qui t’accompagne au réveil,

Ne pourra assécher

Ta sève et mes pensées

Qui, des heures, jusqu’au soir

Portent haut mes espoirs.

 

Avant que tu n’écloses,

Fleur sur ton bois de rose,

Déjà, tu nous transportes !

Par toi s’ouvre la porte

Du jardin des enfants,

Pendant des jours durant.

 

Tu ombrages le muguet ;

Tes couleurs sont plus gaies.

Pour ne voir des épines,

Qui peuvent devenir griffes,

Vient dire à tes amants

De jeter leurs tourments.

 

Au rythme des saisons,

Avec toi, nous naissons

Pour colorier les jours.

En compagne de l’amour,

Tu composes les bouquets

Et repousse les regrets.

 

Que dois-je faire en ton nom

Pour écrire un prénom ?

Cueillir sur mon sentier

Une branche d’olivier,

Distinguer fiel et miel,

Regarder vers le ciel ?

 

Un secret se respecte ;

Le printemps des poètes

Doit tant à ta beauté

Que, de tendresse mêlée,

Il te reste à éclore

Pour bien des jours encore !


               René Saens,

 

Reproduit avec l'aimable autorisation de l'Editeur.

pour télécharger les poésies pdf cliquez ici


Histoire du texte précédent -

Voici, contée très brièvement, l'histoire de ce texte. Bien qu'elle comporte quelques aspects personnels, je demeure cependant persuadé que les parents, grands parents ou éducateurs peuvent, sans fausse pudeur,
en partager l'esprit.

Il y a quelques années de cela, j'ai reçu une injonction forte de la part de la plus jeune de mes filles (âgée alors de sept ou huit ans). Avec une assurance que je ne lui connaissais pas jusque-là, elle m'a demandé de lui écrire une poésie tout en se proposant de m'en donner par avance le titre, formulé ainsi : « Jolie rose » !

Revisiter cette thématique me paraissait une gageure, sachant que, dans un autre registre, Ronsad était passé par là ! Je commençai cependant à y réfléchir sans trop de conviction, sans être persuadé de pouvoir mener à terme une telle composition... florale !

Une semaine plus tard (je pensais que l'oubli avait fait son oeuvre), ma fille me rappela le sujet qu'elle m'avait enjoint de traiter. Je dus reconnaître que je n'avais pas beaucoup avancé. Voyant venir dans son regard une déception marquée, je sentis qu'il ne me serait pas possible d'esquiver le défi qu'elle m'avait lancé !

Pourtant, je tergiversai encore. Une autre semaine s'écoula. Elle me convoqua à... la récitation (elle fit preuve d'un surcroît d'assurance que je n'imaginais pas chez elle, compte tenu de son jeune âge). J'étais embarassé au point de me retrouver sur la défensive. Je n'avais pas le moindre début de texte à lui présenter. Cette fois, elle ne put contenir sa déception. Elle y mêla des  reproches appuyés (« Papa, pourtant, je t'en avais cru capable ! »). Cette fois-ci, mes réticences furent balayées.

J'étais pris au piège d'une expression paternelle que même la pudeur à exprimer des sentiments ne pouvait plus me permettre de reporter. Je pris donc l'engagement formel de me mettre sérieusement à l'ouvrage dans la perspective d'un rendez-vous de récitation pour le dimanche suivant.

Le jour convenu, j'avais quelque chose de tangible à présenter, à quelques nuances près qui furent apportées dans les heures qui suivirent. Voici donc, résumée, l'histoire de cette poésie que je viens de vous confier.

MESSAGE... réactions et suggestions éventuelles -


• consulter les autres chroniques

© Annoncesno1.com, le magazine - Avril 2008.
 
Voir aussi les chroniques Solidarité :

0 Pourquoi ?  0 Comment ?  0 Les challenges de l'humanitaire  0 Solidarité  0 Actions


..................................................................................................................

Pour nous faire part du type d'information que vous souhaiteriez retrouver dans cette rubrique :

.................................................................................................................


AnnoncesNo1 la régie d'annonces des principaux portails Presse et sites Internet
a négocié pour vous les conditions les + avantageuses sur les meilleurs supports
une + grande visibilité de votre annonce,  immédiatement disponible sur les sites*

* M6 free le Point le quotidien auto
Autojournal, webcarcenter, la Poste

Auto-occasion, turbo.fr, tiscali ...
diffuseurs Nouvel Obs annonces de particuliers
AnnoncesNo1 moto-occasion  tiscali
Mixad (+ 600) auto-evasion 3d-immo
___________________________________________________________
© Conception : Tecinfor Communication 2004-2013






gtv



Part.: Petites annonces auto-moto bateau immobilier annonces argus auto argus moto mixannonces maxannonces edrs .
   hit annoncesno1