Annonces No 1 Annonces Ads
adgh
diffuseurs
diffusion Annonces No 1 : l'impact d'un réseau national, l'assurance d'une + large diffusion  ... voir liste des diffuseurs


accès annonceur
les annonces
par thèmes
régions
+ d'info

Guides pratiques
Auto moto
argus gratuit
Habitat
Conseils
Formulaires
Questions
Contacts

la Météo
Tourisme
au Féminin
les Boutiques
T V Télé le Cable
A la Une : Presse

Sports en ligne
International
Chroniques
ConsoMag
Pratique
































 
Les Chroniques de René Saens voir aussi : Presse à la Une
la liste des chroniques  ligne éditoriale ?   RS ?

Seconde partie : Pour vous, les clefs d'un coaching de star* : bien plus que des voeux pour accompagner votre réussite, par René Saens,

* La nouvelle star (de votre vie), imaginez que ce soit (enfin) vous !
Le rôle que l'on vous fait jouer ne vous convient plus, vous déprime et vous opprime. Vous êtes face à une décision : voulez-vous décider de jouer votre nouveau rôle, celui qui va vous donner la chance de vous épanouir ?
 
NB - Nous ne sommes pas en train de dire que vous allez devenir une star au sens artistique du terme, tel un chanteur ou un acteur (Si c'est le cas, tant mieux ; pourquoi pas vous ?) Nous vous proposons d'entrer dans un jeu de rôle, afin de découvrir quelles seront les implications potentielles d'un changement de perspectives et d'objectifs. La question posée est la suivante : "Quelles sont et seront les changements induits dans ma vie, mon environnement personnel, mes actions, mon niveau de prestation ainsi que dans sa qualité ?" Après avoir refermé celles qui ne correspondent plus à ce que nous voulons vivre, il s'agit d'ouvrir de nouvelles portes que ce soit dans son métier, actuel ou dans celui que j'envisage désormais, ou encore dans ma vie personnelle et sentimentale. 

La seule affirmation du titre ne suffira probablement pas à vous en convaincre ! Pourtant en regardant la télévision ou en lisant votre magazine préféré, ne vous est-il pas déjà arrivé - à un moment ou à un autre (plus facilement au moment de l'adolescence me direz-vous) - de vous mettre dans la peau d'un personnage, ressentant alors sympathie et admiration pour ce qu'il a réalisé ou envisage d'entreprendre (le môme ou la fille que vous avez été a forcément rêvé, à un moment ou à un autre, de devenir footballeur ou chanteuse, à l'instar de ses idoles). Il faut reconnaître aussi qu'à l'inverse, un sentiment de rejet peut naître envers tel ou tel autre personnage lorsque ses actions sont contraires à nos convictions profondes.

Notre ambition est d'évoquer ici les références positives, celles qui agissent comme des aimants.

g3
Supposons que vous décidiez de vous lancez ce défi : devoir vous mettre sous les feux des projecteurs pour promouvoir l'un de vos objectifs ou causes qui vous tient à coeur. Sans vouloir plaire à tout le monde, ce qui risquerait de vous conduire à l'échec, vous aurez à faire émerger une part de notoriété positive qui ne soit pas seulement un feu de paille. C'est une action à inscrire dans la durée. Est-ce que, pour vous, le jeu qui en vaut vraiment la chandelle ?

I  ère PARTIE : SE FRAYER UN CHEMIN VERS LA REUSSITE - AVEC QUEL ETAT D'ESPRIT ? (ensuite, avec quel timing et quels outils)

Même s'il vous est encore difficile de l'admettre, imaginez que c'est bien vous qui... allez tenir entre vos mains... les clefs de votre propre réussite, même si vous allez devoir vous entourer d'autres personnes et des conseils d'autres personnes (La star en question n'est donc pas un être ou une idole créée de toutes pièces à des fins marketing ou pour les besoins d'une émission). Elle porte votre marque de fabrique, elle sera façonnée par votre propre état d'esprit, ainsi que par les outils et méthodes que vous allez devoir apprendre puis mettre en oeuvre. Votre personnalité en assurera l'assemblage, en étroite relation avec les actions que vous allez entreprendre.

Pensez-vous pouvoir vous engager dans ce challenge et dans cette aventure ? Si c'est le cas, alors...

Vous avez, d'ores et déjà, gagné... une certaine considération à vos propres yeux. D'ailleurs, c'est une étape quasi-obligée. Avant de vous faire apprécier des autres, il faudra d'abord vous aimer vous-même ! Bien entendu, cela ne suffit pas. Encore faut-il prendre conscience et vous convaincre que vous avez quelque chose à apporter. D'une certaine façon, sans vouloir être moralisateur, cela reviendra aussi à accepter de sortir du rôle du fieffé égoîste ou d'égocentrique dans lequel il est plus souvent facile de se complaire. Il va vous falloir apprendre à restituer tout ce que vous avez reçu, et même encore plus !

Nous ne sommes pas dans une partie au poker ; jouons cartes sur table. Le franc parler, qui n'exclut pas ici le respect et la bienviellance, va nous permettre d'éviter deux types d'écueils : d'un côté, la langue de bois et le non-dit, et, de l'autre, la démagogie ou la complaisance, ou pire la condescendance. Il va falloir les oublier.

Pour aller plus loin, il faut parvenir à sortir de sa propre zone de confort qui, en réalité au fil du temps, tend à devenir une zone d'inconfort si les frustations finissent par l'emporter. Ne pas seulement faire sien l'adage "pour vivre heureux, vivons cachés". Sortir du bois, autrement dit courir le risque de s'exposer pour entrependre et espérer réussir quelque chose de significatif. Cela ne s'improvise pas. Il va falloir s'y préparer. Pour cela, il faut faire preuve d'une certaine cohérence, voire harmonie, entre, d'une part, les objectifs visés véritablement et, d'autre part, les moyens à utiliser pour les atteindre.

Ce que vous allez entreprendre vous implique à plus d'un titre. Vous allez être dans l'interaction et le relationnel. Il faut essayer de déterminer dans quelle mesure cela va concerner les autres ou, plus exactement, le regard que les autres vont porter sur vous et sur votre aptitude à accorder du crédit aux actions ? La question est d'importance, car, à l'évidence, elle va concerner un groupe plus ou moins large et, non plus, une personne plus ou moins isolée qui, jusque-là, s'est contentée de son cercle de relations attitrées.


Un point important concerne la ou les finalités : s'agit-il de vouloir gagner plus d'argent, de faire de votre passion votre métier, d'attirer à vous l'homme ou la femme de votre vie, de changer le monde ou, plus humblement, de le faire évoluer dans tel ou tel domaine de votre prédilection ?

Sans que ce soit vraiment un paradoxe, cela va d'abord se traduire par une remise en question. L'amorce du changement commence là. En réalité, ce changement concerne la façon dont nous voyons le monde ou la façon dont nous nous apprêtons à le voir et à le vivre. Il va falloir apprendre à en découvrir les perspectives encourageantes et positives. Vous allez aussi devoir prendre des décisons, d'une part, de rupture avec ce que vous ne voulez pas pour vous et, d'autre part, d'engagement envers ce que vous voulez voir se produire. Cela peut prendre du temps, être plus ou moins rapide ou progressif. Il vous faudra gérer la part que le temps accepte de vous concèder, à condition toutefois que vous vouliez bien la lui demander et réserver. Sachez que si vous ne lui demandez rien, il ne vous accordera rien;

Dans le même temps, il va falloir vous déconnecter des suceurs d'énergie, des gens et des chaînes (TV et radios) qui, à longueur de journée, diffusent désespérance et culpabilisation. Confidence : en fait, ceux-là se font du beurre sur la misère du monde ou y participent. Ils organisent la division et la désespérance ou la propage pour mieux vendre les soit-disant contrepoisons, directement ou plus subtilement par l'entremise de leurs amis. Ils promettent et vendent les remèdes censés nous remettre d'aplomb. La spirale est faite pour durer sans fin, sauf si vous décidez de ne pas y entrer ou d'en sortir par le haut lorsque vous y être entré malgré vous ou en dépit de votre plein gré
(Etre de droite ou de gauche n'est pas la question ; des coups seront donnés et reçus ; la vigilance s'impose).

Notre conseil : Eloignons-nous des briseurs de rêve qui peuvent nous asservir en même temps qu'ils prétendent vouloir notre bien (eux-aussi vendent des rêves, mais des rêves de dépendance, souvent aussi addictifs que de la drogue). Nous faisons ici le pari que vous ne les rejoindrez pas dans leurs contreperformances, vous préservant ainsi d'une forme de perdition qui vous compromettrait, vous et vos rêves ! C'est une décision d'homme et de femme libre, qui demande d'avoir du cran. A l'inverse, faîtes preuve de créativité, alors beaucoup d'espoirs vous sont permis (Soyez certains qu'il y a une illusion que je ne veux pas vous vendre ici, car elle serait fausse ;  gagner plusieurs milliers d'euros par jour ; je vous dis, à l'inverse, qu'il vous faudra travailler ; alors, mieux vaudra faire en sorte que votre travail soit un plaisir ou le devienne ; ce sera d'autant plus réalité que c'est vous qui l'aurez choisi).

C'est ainsi que nous allons devoir faire la distinction entre une aspiration ou ambition légitime (qui préserve aussi la part de jardin secret que nous avons en chacun de nous) et la nécessaire obligation d'être optimiste et solides dans nos convictions de réussite. Votre volonté de réussir devra être plus forte que votre raison (celle qui vous anime encore) lorsqu'elle voudra jouer contre vous en vous soufflant : "Ce n'est pas pour toi" ou "je ne pourrais jamais y arriver".

Par conséquent, gardez à l'esprit que vous devez : préserver nos rêves,
ne permettre à quiconque de les abimer (y-compris par vos proches dont je ne conteste pas qu'ils puissent vous vouloir du bien), ne pas renoncer à la première difficulté, réfléchir à un plan et itinéraire de réalisation et, surtout, ne pas oublier d'engager l'action.

Entraînez-vous à jouer votre rôle, mettez-vous dans l'esprit de votre personnage ! Apprenez, Comprenez, Agissez !

Est-ce une question d'âge ? Vous n'êtes ni forcément trop jeune, ni forcément trop vieux pour le faire. En réalité vous pouvez le faire - moyennant quelques précautions et en assurant vos arrières, car il n'est pas nécessaire de brûler les vaisseaux qui vous ont fait parvenir là où vous êtes arrivé(e). Vous pouvez le faire dès lors que vous décidez de le faire. En anglais, cela se dit : "Yes, I Can!".


... La suite n'est pas développée sur Internet car elle nécessite une présentation personnalisée dans le cadre d'un programme. Si vous êtes intéressé(e) par ce programme, veuillez laisser un message en précisant ce que vous recherchez plus particulièement :

(en précisant rubrique ou thématique)


  Le troisième volet de cette analyse est intitulé :



• consulter les autres chroniques

   
© Annoncesno1.com - le magazine, janvier 2009 -
   Actualisation et compléments janvier 2016.
 
Voir aussi les chroniques Solidarité :

0 Pourquoi ?  0 Comment ?  0 Les challenges de l'humanitaire  0 Solidarité  0 Actions


..................................................................................................................

Pour nous faire part du type d'information que vous souhaiteriez retrouver dans cette rubrique :

.................................................................................................................


* M6 free le Point le quotidien auto
Autojournal, webcarcenter, la Poste

Auto-occasion, turbo.fr, tiscali ...
diffuseurs Nouvel Obs annonces de particuliers
AnnoncesNo1 moto-occasion  tiscali
Mixad (+ 600) auto-evasion 3d-immo

conditions mentions  contact liens annuaires

© Conception : Tecinfor Communication 2004-2014








adg









Part.: Petites annonces auto-moto bateau immobilier annonces argus auto argus moto mixannonces maxannonces edrs .
   hit annoncesno1