Annonces No 1 Annonces Ads diffuseurs
diffusion Annonces No 1 : l'impact d'un réseau national, l'assurance d'une + large diffusion  ... voir liste des diffuseurs


accès annonceur
les annonces
par thèmes
régions
+ d'info

Guides pratiques
Auto moto
argus gratuit
Habitat
Conseils
Formulaires
Questions
Contacts

la Météo
Tourisme
au Féminin
les Boutiques
T V Télé le Cable
A la Une : Presse

Sports en ligne
International
Chroniques
ConsoMag
Pratique
































 
Les Chroniques de René Saens voir aussi : Presse à la Une
la liste des chroniques  ligne éditoriale ?   RS ?


PLAIDOYER POUR ... UNE EMISSION NORMALE - Chronique de René Saens

Nb - Cette chronique (prémonitoire) a été écrite bien avant la diffusion de (feu !) la « 1 ère compagnie » sur tf1. Puisse t'elle continuer à braver l'actualité du petit écran !

Nous connaissons tous, désormais, la surenchère qui sévit entre les différentes chaînes de télévision, engagées dans une course effrénée aux « 100, 50, 40, 30, 20, 10 plus grands …etc. »

Il y a de quoi demeurer perplexe face à une escalade basée, à n’en pas douter, sur la volonté louable de recueillir le maximum d’audience, tout en courant le minimum de risques. Cependant, il est à craindre que cela finisse par indisposer ceux-là mêmes qui ne sont pas des suiveurs inconditionnels, dans le genre « fans de … »

Ce « nec plus ultra » des émissions ne finira t’il pas par aboutir à fabriquer des frustrés qui auront de plus en plus de mal à regagner la terre ferme ? A l’inverse, que devons-nous faire pour gagner, sur d’autres terrains, la bataille de la course à l’originalité ? Cherchons à reconquérir les éléments d’un public tenté de décrocher … bien avant la page de publicité !

Rêvons un peu, pas du tout, beaucoup … à la folie !

Je me prends une nouvelle fois à rêver, et j’aimerais – sous réserve de votre bon plaisir – vous entraîner avec moi dans ce rêve ! Chers amis lecteurs et téléspectateurs, je souhaiterais vous avoir à mes côtés pour animer une émission de « seconde partie » de soirée. La nuit serait à nous ! Elle serait belle, tendre, généreuse, distrayante… et plus encore ! Elle pourrait ressembler aux veillées en famille et entre amis que certains ont connues dans leur enfance. Elle réunirait des gens qui se déplaceraient, non pas pour se mettre en valeur ou se vendre, mais pour le plaisir de passer quelques moments agréables en belle et due compagnie.

Les échanges seraient vifs, inattendus et, parfois même, décousus … mais passionnants. Il y aurait aussi des silences et des respirations. Parfois nous ririons du plaisir d’être ensemble, parfois nous retiendrions nos larmes !

Nous serions sujets au trac ... En quelque sorte, nous serions même sous pression, mais pas n’importe laquelle ! L’animateur « presserait » ses invités de la plus belle des façons, parfois à mains nues, parfois en faisant entendre puis chanter le cliquetis doux et ferme du pressoir. Quelle serait « goûtue » cette « belle huile » qui en sortirait, celle que l’on affirme être, précisément, de « première pression » ! Même si, au départ, elle devait sortir quelque peu troublée, je lui laisserai néanmoins le temps de retrouver ses esprits, de se décanter. Comme un maître de chais, je la ré-assemblerai sans toutefois en trahir l’esprit. Dans son processus d’affinage, elle redeviendra limpide, claire, pure, et … presque vierge ! J’inviterai Maïté à venir la goûter. Au besoin, je lui demanderai de coller quelques étiquettes. Je suggérerai à Jean-Pierre Koffe de me donner quelques conseils d’assaisonnement (même si ce n’était pas toi Jean-Pierre, ce serait ton fils spirituel, car il faudra bien que tu en désignes un, l’un de ces jours) Qu’ils seraient beaux les légumes de nos terroirs, les fruits odorants et débordants de cette terre généreuse ! Quel plaisir nous aurions à les « cuisiner » !

Dans cette « tambouille à l’ancienne », j’inviterai même les artisans et artistes-chanteurs à revisiter des mélodies hors du temps, mais pas hors d’âge (sauf pour le cognac), celles qui peuvent encore nous enchanter de leur présence. Attention, je ne me parle pas ici de nostalgie. Je ne chercherai d’ailleurs à singer personne. Comme je sais qu’il faut aussi vivre avec son temps, je ne resterai pas, non plus, le « cul sur ma chaise » En animateur chargé d’attiser le feu de l’action, je me tiendrai, moi-aussi, sur le pont où les hommes mouillent  leur chemise !

Mes invités ne seront pas tant choisis en fonction de leur actualité, mais de ce qu’ils ont à dire, à conter et à raconter. Ce n’est pas tout : je les surprendrai et ils nous surprendront. Je les défierai et ils relèveront nos défis. Bien entendu, j’inviterai aussi quelque « ours mal léché », quelque déjanté ou décalé de service. Je garderai aussi une fenêtre ouverte sur ceux que l’on voit peu, mais que l’on gagnerait à connaître et à reconnaître!

A boire et à manger, il y en aura assurément pour tout le monde ! Il faudra donner un nom à cette émission, à cette sorte d’« l’Auberge espagnole … à la Française » (il ne s’agit pour l’instant que d’un nom de code) ! Nous revisiterons les standards établis pour en créer de nouveaux ! Comme un grand Chef dans sa cuisine, l’animateur sera, bien évidemment, dur et exigeant avec ses collaborateurs, mais ce sera pour la bonne cause, rien moins que la contrepartie du salaire conventionnel, le prix à payer pour gagner quelques étoiles au Michelin de l’audiovisuel !

Autant sur le fond que sur la forme, l’émission aura fière allure ! Elle sera faite par et pour des gens qui n’ont pas l’ambition d’avoir les « plus belles gueules », mais pour les autres, tous les « cœurs d’artichauts », ceux qui pour pallier leurs insuffisances n’hésitent pas à montrer, non sans fierté, leurs feuilles bariolées !

Et si ce rêve n’était plus rêve. S’il  devenait réalité ?

Je mets, provisoirement, un terme à cet exposé car il m’apparaît que, comme toute bonne émission de télévision, un plaidoyer ne doit pas être trop long !

A la semaine prochaine ou au mois prochain, si Dieu le veut, et si vous le voulez bien !

René Saens



© Annoncesno1.com - le magazine, 5 janvier 2005

Voir aussi les chroniques Solidarité :

0 Pourquoi ?  0 Comment ?  0 Les challenges de l'humanitaire  0 Solidarité  0 Actions


..................................................................................................................

Pour nous faire part du type d'information que vous souhaiteriez retrouver dans cette rubrique :

.................................................................................................................


AnnoncesNo1 la régie d'annonces des principaux portails Presse et sites Internet
a négocié pour vous les conditions les + avantageuses sur les meilleurs supports
une + grande visibilité de votre annonce,  immédiatement disponible sur les sites*

* M6 free le Point le quotidien auto
Autojournal, webcarcenter, la Poste

Auto-occasion, turbo.fr, tiscali ...
diffuseurs Nouvel Obs annonces de particuliers
AnnoncesNo1 moto-occasion  tiscali
Mixad (+ 600) auto-evasion 3d-immo
___________________________________________________________
© Conception : T.i. Communication 2004-2006






large diffusion
medias nationaux
&principaux portails

voir la liste

diffuseurs

annonces
mutualisées
multi-supports
( + 1.000 sites )

   GRATUIT !
Cote argus
 

5 € offerts par
notre
partenaire
¦
annonceur














Part.: Petites annonces auto-moto bateau immobilier annonces argus auto argus moto mixannonces maxannonces edrs .
   hit annoncesno1