Annonces No 1 Annonces Ads
adgh
diffuseurs
diffusion Annonces No 1 : l'impact d'un réseau national, l'assurance d'une + large diffusion  ... voir liste des diffuseurs


accès annonceur
les annonces
par thèmes
régions
+ d'info

Guides pratiques
Auto moto
argus gratuit
Habitat
Conseils
Formulaires
Questions
Contacts

la Météo
Voyages
au Féminin
les Boutiques
T V Télé le Cable
la Presse en ligne

Sports en ligne
International
Chroniques
ConsoMag
Pratique

































 
Les Chroniques de René Saens voir aussi : Presse à la Une
la liste des chroniques  ligne éditoriale ?   RS ?

« Vie de Prince » à  Monaco : le défi monégasque
 
 Chronique de René Saens, suivie du poème éponyme.

Ndrl - Depuis la première publication de cette chronique, plusieurs éléments sont venus alimenter et agrémenter la vie de la principauté monégasque, dont le mariage du Prince Albert avec la sportive princesse Charlène. Plus loin dans cette page, nous « tempérons » nos remarques initiales
en revenant sur une initiative remarquée d'Albert Grimaldi, Prince de Monaco, prise en 2006, et dans laquelle il apparaît résolument s'engager au nom de la Principauté et des causes qui lui tiennent à coeur;.

Il est cependant plus difficile de faire entendre sa voix sur des sujets d'importance plutôt que de renvoyer (y-compris à son insu) son reflet sur les pages glacées des magazines ou dans les colonnes des journaux people. D'ailleurs, le nouveau prince régnant peut-il renoncer facilement à une vie de dandy mondain, contrôlée plus que réglée par une Cour appointée à penser en ses lieu et place ? Que peut-on attendre désormais de particulier ?

g3

Est-ce que les grandes ambitions charismatiques seront toujours au rendez-vous ? Il existe des risques de relative et possible déception après quelques notes d'espoir. Les historiens dresseront-ils un jour le panégyrique d'Albert II (prince sportif ou faux Gentil de service) ? Ou, tout simplement, feront-ils le portrait d'un homme simple, un peu d'ailleurs à l'image de son aïeul Albert 1er, soucieux de goûter une part de bonheur protocolaire servie au quotidien, agrémentée à l'occasion d'un zeste d'aventure. Il est à parier que son penchant pour des activités plus consensuelles (sportives et de grand air) s'avère et s'avérera plus fort que son intérêt - qui reste à démontrer - pour les questions d'ordre philosophique ou politique. En conséquence de cela, il ne lui sera probablement pas demandé d'être un découvreur ou un leader, mais un ambassadeur, rôle qu'il a déjà coutume d'assumer.

En ce qui concerne plus prosaïquement la " Vie de Prince ", le plus important tient, probablement, à ce que celles et ceux qui résident à Monaco ou y voyagent soient invités à la vivre, à condition de disposer de la bonne fortune ou de l'élégance qui sied avec ! Le bonheur est sur la terre... (fusse t'elle non républicaine) qui n'a pas besoin d'institutionnaliser le RMI ou le RSA pour créer les conditions favorables à la réussite de ses citoyens !

Un diamant qui vaut plus que son poids en or du Monde

Monaco versus la France : deux poids, deux mesures ?

Monaco serait-il ou la Principauté serait-elle l'expression d'un royal principe, semblable à l'éclat du diamant ?

En tout cas, les miroirs sans tain ne sauraient restituer sa magnificence. A l'inverse, les flots d'azur qui sertissent la marina réfléchissent la sérénité princière vers les regards des Monégasques confiants en l'avenir.

A quelques lieues ou encablures de là, guidée par de grands principes censés apporter le bonheur pour tous, la France républicaine continue de se faire violence. Peut-elle renoncer sans regret au lustre de l'excellence quand celui-ci transforme le simple minerai en or, le plomb en argent ?

Le voisin français, étreint par la nostalgie de ses splendeurs, garde lui-aussi, au plus profond de ses entrailles, bien qu'il ne veuille le reconnaître, quelque chose d'inimitable et de précieux, sorti de la gangue qui l'a vu naître. Si nous osions l'affirmer, est-ce que la libre et souveraine expression monégasque ne serait pas, aujourd'hui, notre principe ôté, autrement dit le chaînon manquant vers la réussite ? (Ajouté le 15 janvier 2013, en guise de voeux aux Monégasques, aux autorités princières et aux instances représentatives).

Une Cité-Etat accrochée à un rocher

Monaco forme un territoire de deux kilomètres carrés, gagné en partie sur la mer, solidement arrimé à un rocher mythique, jadis conquis de haute lutte. Plus qu’un îlot de confort, de luxe et de volupté, Monaco, c’est aussi un Etat pleinement reconnu par la Communauté internationale. Il y a quelques années encore, une « Cité Etat » dirigée (en termes d'orientations et non de gouvernement) par - feu - un Prince (le Prince Rainier III) qui a su préserver niveau de vie et prospérité, pour le plus grand bénéfice de ses habitants [NB - Il ne s'agit pas, ici, de faire l'apologie d'un système politique par rapport à un autre (tout en n'étant cependant ni langue de bois, ni hypocrites), simplement de reconnaître que des options  constitutionnelles existent et qu'elles relèvent aussi du libre choix des habitants d'un territoire]

Outre son célèbre rocher, Monaco c’est aussi un complexe économique et touristique d’importance internationale. Si la place a su acquérir une telle audience, cela ne tient ni au hasard, ni à un simple concours de circonstances. Depuis des décennies, la Principauté bénéficie d’une gestion avisée. Elle a ainsi pu associer avec bonheur travail et festivités, c’est-à-dire une formule magique qui aurait de quoi faire pâlir d’envie bien d’autres Etats modernes en apparence plus puissants. Que pourrait en effet trouver à redire un grand pays voisin, sûr de lui et dominateur, toujours prompt à se poser en donneur de leçons ? Subir à son tour des reproches ou bien accepter de recevoir des leçons de respect, de courage et de convivialité ?

Voeux renouvelés et perspectives  ?

Beaucoup d’encre a déjà coulé sur Monaco, ses fastes et ses mondanités. Et pourtant, au moment où l’un de ses princes régnants a tiré sa révérence (Ndlr - le Prince Rainier III est décédé le 6 avril 2005), une fenêtre s’est ouverte sur une ère nouvelle à construire sur un socle de continuité. Quelles en seront les principales caractéristiques et la marque de fabrique ? Qu’entreprendront Monaco et son nouveau Prince afin de relever les défis du vingt et unième siècle ? Quelles contributions apporteront-ils à l’équilibre de notre Monde ? Des pistes exploratoires ont déjà été ouvertes : préservation de la faune et des fonds marins, actions de communication en faveur de la solidarité internationale et du développement durable … Des choix élargis en perspective ! (Ndlr - Création le 27 juin 2006 de la Fondation Prince Albert II de Monaco, qui se veut un "accélérateur de projets et de solutions pour l'environnent", dans trois grands domaines ou axes de travail : le changement climatique, la biodiversité et l'eau).

Quoi qu’il en soit, nous adressons nos meilleurs vœux de prospérité et de sérénité à Monaco, à ses nouveaux responsables, de même qu’à ses habitants. Et plus encore que le faste, des vœux de réussite dans la mise en œuvre d’actions perspicaces à la hauteur des engagements d’un Etat moderne.

Dans l’attente, nous ne saurions parler de Monaco de façon habituelle ou ordinaire. C’est la raison pour laquelle nous prolongeons ici cette présentation sous forme d’un poème intitulé : « Vie de Prince à Monaco » dédié à SAS Albert II, à ses concitoyens, ainsi que, désormais, à la Princesse Charlène. Davantage qu’un discours de circonstance, voici quelques réflexions éponymes (Ndlr - Extraits du recueil de textes intitulé « Parfums, Saveurs et Couleurs de Vie », de René Saens, paru aux Editions Edrs)

« Vie de Prince » à  Monaco (extraits)


Loin des fastes de Venise,
S’y reflète aussi la mer ;
La vie ne peut être grise
Quand les cieux sont bien trop chers,
Car ils marquent de leur emprise,
Fêtes, glamour ou bien surprises.


Près de l’hôtel Regina (*),
Où sont passées tant d’étoiles,
La vue sur les marinas
Lance ses paillettes sur la toile.
Ici, avec père et mère,
On voudrait fuir l’éphémère.


Avoir un Prince pour Seigneur,
C’est donner sens aux honneurs.
Si c’est le prix du bonheur,
Pourquoi en retarder l’heure ?
Là, nous pourrions vivre vieux,
Et même faire bien des envieux.


Quand sur le rocher mythique,
Les clameurs égaient la nuit,
- Qui ne se veut hystérique -,
La lune ressort de son puits.
Vie de prince est solitaire,
Pour survivre à l’ordinaire !


Fenêtres et salle du trône,
Regardent vers les jardins,
Tandis qu’à la foire du trône,
Les mômes jouent avec entrain,
Sans protocole, ni soumis,
Car tous leurs rêves sont permis.


La famille de Luxembourg
Aime luxe, calme et volupté (**)
Elle n’a pas besoin de cour
Pour vivre une vie enchantée,
Bien que Grand duc ou duchesse
Ne puisse étaler richesse.


Aurions-nous donc en commun
Quelque noblesse de cœur ?
Si, pour une fois, nos chemins
Se tournaient vers le bonheur,
Nous pourrions nous rencontrer,
Au hasard des destinées !

René Saens, Extrait de
Parfums, Saveurs et Couleurs de Vie,
Edrs, 2003.


(*) Hotel Régina : Titre de fiction

(**) En référence à Baudelaire

« Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
   luxe, calme et volupté ».
   Charles Baudelaire
   in L’invitation au voyage.





© Annoncesno1.com - le magazine, 5 janvier 2005, actualisé en 2013

Voir aussi les chroniques Solidarité :

0 Pourquoi ?  0 Comment ?  0 Les challenges de l'humanitaire  0 Solidarité  0 Actions


..................................................................................................................

Pour nous faire part du type d'information que vous souhaiteriez retrouver dans cette rubrique :

..................................................................................................................


AnnoncesNo1 la régie d'annonces des principaux portails Presse et sites Internet
a négocié pour vous les conditions les + avantageuses sur les meilleurs supports
une + grande visibilité de votre annonce,  immédiatement disponible sur les sites*

* M6 free le Point le quotidien auto
Autojournal, webcarcenter, la Poste

Auto-occasion, turbo.fr, tiscali ...
diffuseurs Nouvel Obs annonces de particuliers
AnnoncesNo1 moto-occasion  tiscali
Mixad (+ 600) auto-evasion 3d-immo
___________________________________________________________
© Conception : Tecinfor Communication 2004-2016






gtv


Part.: Petites annonces auto-moto bateau immobilier annonces argus auto motards moto voyages tourisme maxannonces edrs .
   hit annoncesno1